Les origines de la pizza

Le 16/08/2013 à 08h00 - Actualités pizza

La pizza est un plat  composé à base de farine, de la tomate, du fromage et auquel s’ajoutent d’autres condiments en fonction  du type.  C’est une spécialité italienne et qui plus tard s’est répandue dans le reste du monde, devenu un délice très apprécié.

Une origine napolitaine
La pizza est apparue pour la première fois en Italie, plus précisément dans la ville de Naples au 18e siècle, en 1720.  À l’origine, c’était un simple aliment destiné uniquement pour les  pauvres gens.  Elle servait d’aliments de base pour ces derniers.
À cette époque, elle n’était pas encore vendue dans une maison, les vendeurs faisaient le tour de la ville et marchaient dans la rue pour chercher des clients et vendre la pizza.  Comme ce met devait être consommé tout chaud, les vendeurs les transportaient dans une sorte de boîte à cuivre appelé scudo pour garder leur chaleur. Il mettait ce récipient sur leur tête  et faisait le tour de chaque maison. À l’époque, elle  était faite à partir d’une simple pâte de farine écrasée, au-dessus duquel est versé du lard ou de la viande grasse.
Comme ce délice était à l’époque destiné aux peuples, le roi Ferdinand Ier ne pouvait plus qu’il serait parti en cachette, déguisé en simple peuple pour déguster ce plat. Ne pouvant résister à ce délice de pâte partait toujours en cachette  et déguisée pour en manger. Il avait fini  par faire faisait part de sa passion pour ce plat à la famille royale qui en dégusta également. Depuis, ce met de la rue n’était plus destiné au basses couches, mais également aux membres de la famille royale et les personnes de la classe aisée.  Ces dernières les mangeaient avec du fromage et des épices.
Origine pizza

La pizza franchit les autres pays
Restée pendant des siècles un aliment de base, cette spécialité napolitaine atteint d’abord toute l’Italie  au cours de la Seconde Guerre mondiale, et se répand  ensuite petit à  petit vers les autres pays, en commençant en Europe. Pour ce dernier, il est apparu d’abord  en France. Pour cette dernière, elle commençait à être servie dans les petits restaurants comme simple plat. Lors de la Seconde Guerre mondiale, très simple à faire et pas chère, les fabricants de pizza étaient les seuls à ne pas fermer. C’est ainsi que ce plat commençait à être vulgarisé dans toute la France et a pris une place importante. Après la guerre, beaucoup de pizzerias ont vu le jour.
La pizza atteint la frontière américaine vers l’année  30 avec  au départ, une saveur simple toujours à base de fromage et sans épices, comme les Américains prônaient le  végétarisme et la bonne hygiène alimentaire. À cette époque, tout comme en Naples, elle était encore vendait et se mangeait dans la rue. Elle était présentée en forme de porte-feuille. Ce n’est que dix ans plus tard que ce délice italien était servi dans des restaurants, puis se sont apparus petites à petits les pizzerias à l’américaine.