La pizza permet de lutter contre le cancer

Le 15/07/2013 à 08h00 - Actualités pizza

En 2003, à la suite d’une étude épidémiologie, la revue Internationale Journal of Cancer souligne la propriété anti-cancérigène de la pizza. L’étude a été réalisée par un institut pharmacologique de milan sur 3 315 italiens atteints d’un cancer de la gorge ou de l’appareil digestif. Après avoir comparé les donnés avec celles de 5 000 autres patients victimes d’autres infections, l’institut aboutit sur une conclusion selon laquelle la consommation régulière de pizza réduite significativement les risques de cancer buccal.
Ceux qui mangent de la pizza plusieurs fois par semaines sont moins touchées par des tumeurs de la bouche, des cancers du colon et des cancers de l’œsophage que ceux qui n’en consomme jamais. Selon les chiffres cités par International Journal of Cancer de 2003, la consommation régulière de cette galette garnie de tomate permet une réduction de 25% le risque de cancers du colon, de 40% celui des tumeurs de la buccal est de 70% celui du cancers de l’œsophage. 
Pizza cancer

Pas uniquement grâce à la pizza
A la vue du résultat, les scientifiques ayant participés à la recherche se sont étonnés. Silvano Gallus, biostatisticien et coordonateur de l’enquête a avoué que même s’ils savaient que la tomate est un fruit à forte propriété anti-radicalaires ou antioxydants, ils ne s’attendaient pas à ce que la pizza « puisse apporter une protection aussi forte ». Carlo la Vecchia, épidémiologiste milanais, a souligné par ailleurs qu’il n’est pas sûr que la pizza soit l’unique responsable du mécanisme. A lui d’ajouter qu’il peut s’agir également d’un style de vie.

Autres bienfaits sanitaires de la pizza
Composé de différents ingrédients tels que pâte, huile d’olive, sauce tomate, basilic, anchois, aubergine, la mozzarela et bien d’autres garnitures selon les recettes, la pizza est considéré comme un aliment complet par des nutritionnistes. Par son faible apport calorifique, ce plat emblématique de la gastronomie italienne est considéré par certains comme étant un repas idéal pour garder la ligne, à condition de ne pas abuser des aliments gras. Pourtant, les qualités nutritionnelles de la pizza sont fréquemment remises en cause par les scientifiques, tant et si bien qu'un chercheur en nutrition vient de mettre sur le marché la première pizza équilibrée.  
Scientists of America, après s’être intéressé de plus près à ce mets d’origine italienne de succès planétaire, est même allé jusqu’à dire que la pizza est un aliment favorisant significativement le développement du quotient intellectuel et de la libido. Le docteur de l’Université libre de Vincennes Kleifond-Lamone soutient également le résultat de l’étude mené par cet organisme américain. Il a toutefois souligné que le tempérament généré par la consommation de la pizza explique en partie cette optimisation de QI et de vitalité sexuelle.