Payer ses pizzas dans l'espace avec Paypal

Le 17/07/2013 à 08h00 - Actualités pizza

Paypal, service de paiement en ligne, en collaboration avec de scientifiques américains lance un projet de création d’une monnaie « intergalatique », permettant dans un premier temps de payer sa part de pizza dans l’espace. L’objectif du programme est de lancer une réflexion sur les monnaies virtuelles.

Monnaie pour acheter sa pizza 3D
Surprenant pour certains, troublant pour d’autres, ces moyens de payement dématérialisés n’est plus étranger aux adeptes de Star Wars. Dans la République galactique, la fortune ne se compte pas en euro ou en dollar, mais s’évalue en « Truguts » ou en « Dataries ».
Depuis la sortie récemment d’une imprimante 3D destinée à réaliser de parts de pizza toutes chaudes pour les astronautes, la question de savoir comment les touristes allaient faire pour s’acheter leur pizza se pose. Question à laquelle Paypal veut répondre dès maintenant en créant une monnaie ayant une valeur intergalactique qu’il nomme par « PayPal Galactic ». Le projet est officiellement lancé jeudi 27 juin dernier depuis le centre de recherches scientifiques spécialisé dans l’intelligence extra-terrestre SETI basé à Californie.
Paypal Galactic

Projet avant-gardiste sur l’astro-touriste
A la veille du lancement du programme, le président de Paypal David Marcus l’a bien précisé dans un article de blog : «pas de cash dans l’espace». Une idée à laquelle adhère l’astronaute Buzz Aldrin, parrain du projet PayPal Galactic.
En clair, il s’agit d’un projet visant à anticiper le développement des programmes spatiaux, surtout ceux axés sur le tourisme spacial. Dans un article publié sur le site du SETI, Buzz Aldrin a précisé que durant leur long séjour dans l’espace, les «astronautes et astro-touristes», tout comme les voyageurs terrestres, devraient régler des factures ou acheter des cadeaux pour leurs proches. 

Ce n’est pas le premier intéressement de PayPal à l’espace
Pour Paypal, il ne s’agit pas de son premier intérêt pour l’espace. Elon Musk, le fondateur du service de payement en ligne, est le fondateur du fameux SpaceX : entreprise spécialisée dans la fabrication des lanceurs de fusée pour la Nasa. En y voyant de plus près, on se rend compte que PayPal Galactic est un projet complémentaire à celui de SpaceX : envoyer 80 000 Terriens vivre sur Mars dans les 20 ans prochaines années.

Déjà un problème terrestre
Les experts du marketing voient sans doute dans ce projet audacieux un coup de publicité pour le service de paiement en ligne qui fête cette année son 15e anniversaire. Sous un angle plus sérieux, il s’agit d’un projet visant essentiellement à mobiliser les intelligences scientifiques américaines afin d’apporter une solution probante à l’incapacité de notre système de devises et de notre système bancaire actuels à répondre au besoin d’une société interplanétaire, laquelle est actuellement en gestation.
Sous un aspect terrien, ces problématiques concernent depuis des années l’avenir de notre système monétaire, lequel ne cesse d’afficher son incapacité à répondre aux besoins des échanges de plus en plus dématérialisés. Dernièrement, par exemple, la monnaie virtuelle Bitcoin a subi d’énormes fluctuations. Un problème qui a mis la puce à l’oreille des économistes bien avant que Paypal ait eu sa vision cosmique.