Contrat de professionnalisation pour pizzaiolo

Le 26/08/2013 à 08h00 - Pizza business

Être pizzaiolo est un métier à part entière, mais il n’existe pas d’impératif à ce métier. Tout le monde peut devenir pizzaiolo, même sans expérience professionnelle préalable dans le domaine. Outre le CAP Cuisine et le CQP Cuisine, il est aussi possible de s’initier à ce métier en signant tout simplement un contrat de professionnalisation.

Les qualités et compétences nécessaires pour devenir un bon pizzaiolo
Ceux qui choisissent de devenir pizzaiolos sont avant tout animés par la passion de la pizza ou tout simplement de la cuisine en général. Actuellement, il n’existe pas encore de diplôme spécial pizzaiolo. Si de nombreuses formations permettent d’accéder à ce statut, un contrat de professionnalisation est aussi intéressant. Dans tous les cas, pour devenir un bon pizzaiolo, il faut déjà être assez bon cuisinier à la base.
Il faut également être autonome tout en ayant une bonne capacité à travailler en équipe, car on ne sera pas toujours tout seul en cuisine.
En outre, un bon pizzaiolo sait faire preuve de dextérité et de créativité. Il doit aussi savoir suivre une procédure de fabrication.
Contrat de professionnalisation pizza

Le contrat de professionnalisation pour être pizzaiolo, qu’est-ce que c’est ?
Le contrat de professionnalisation pour devenir pizzaiolo est proposé par des entreprises de restauration. Il peut s’agir de grandes chaînes de restauration rapide, de restaurants classiques ou de pizzerias. Il s’agit en quelque sorte d’un stage. La période peut alors varier d’un employeur à un autre, mais en général, la durée minimum est de 6 mois. Ce type de contrat s’adresse à des profils assez variés : débutants qui ont déjà suivi une petite formation et qui souhaitent consolider leurs acquis en milieu professionnel,  ou encore aux amateurs et passionnés de pizza qui ont déjà des petites expériences personnelles concernant la fabrication de cette spécialité italienne. Ce type de contrat est également accessible aux étudiants qui recherchent un travail en alternance avec la préparation de leur diplôme et aux demandeurs d’emploi de plus de 26 ans.
Un contrat de professionnalisation est généralement rémunéré, car en même temps que l’on se forme au métier de pizzaiolo, on participe pleinement au développement de l’entreprise. Notons cependant que la rémunération est déterminée en fonction de l’âge du stagiaire et de sa qualification. Certaines entreprises fixent cette rémunération dans leur convention collective. En tant que pizzaiolo et selon le type d’établissement dans lequel vous évoluez, vous pourrez être affecté à la cuisine, à la vente ou à la livraison. En bref, vous aurez l’occasion de voir tous les aspects du métier de pizzaiolo.
Ce dispositif a été initialement lancé pour favoriser l’embauche des jeunes de moins de 26 ans. Aujourd’hui, de nombreuses entreprises de restauration proposent toujours ce type de contrat à ceux qui recherchent un emploi de pizzaiolo. À la fin du contrat, certains stagiaires peuvent intégrer l’entreprise d’accueil en CDI.
Ceux qui postulent auprès d’une autre enseigne ont aussi plus de chances d’être embauchés, car ils ont déjà acquis les règles d’hygiène, les qualités et compétences nécessaires pour exercer le métier de pizzaiolo. D’autres s’en vont tout simplement avec tout le bagage nécessaire pour ouvrir leur propre pizzeria.