Reconnaître une bonne pizzeria

Le 19/07/2013 à 08h00 - Actualités pizza

Pizzeria par-ci, pizzeria par-là, aujourd’hui les pizzerias se rencontre dans tous les coins de rues. Au supermarché, au restaurant, chez un boulanger-pâtissier, partout dans le monde on vous propose ce mets italien.
Toutes les pizzerias se valent-elles en termes de qualité ? Malheureusement non. Alors quels sont les signes permettant de reconnaitre celles qui méritent une suspicion ?
Bonne pizzeria

Avant de franchir la porte de la pizzeria
Les clients font-ils la queue ? Dans un établissement privé, ce phénomène indique en générale la notoriété d’un enseigne sur ces concurrents. Ne vous paniquez pas si vous n’avez pas pris un rendez-vous et que vous constatez que la pizzeria gère les commandes en prenant votre nom. Normalement, elle vous offre un numéro vous permettant de connaître votre tour parmi celui des autres clients.
Entendez-vous parler italien ? Le patron, les serveurs ou les clients sont-ils Italiens. Si les Italiens prennent l’habitude de venir s’y restaurer, c’est qu’il s’agit d’un enseigne qui leur permet de guérir le mal du pays !
Les clients y viennent-ils vraiment pour les pizzas ou préfèrent se tourner vers d’autres plats comme des gnocchis ou la lasagne ? Logiquement, on se rend dans une pizzeria pour la pizza : les autres produits passent au second plan.

Une fois que vous êtes installés
Même s’il n’est pas prouvé que scientifiquement que les pizzas cuites au feu de bois soient meilleures que celles qui sont cuites au four à gaz ou électrique, le four à bois est un critère de choix de pizzeria. La proposition de cette méthode de cuisson traditionnelle prouve que vous avez affaire avec un pizzaiolo passionné et qui s’attache à l’authenticité.
Les pizzas proposées sont elles à base de la célèbre mozzarella ? Ce fromage italien est un ingrédient par excellence de la pizza. Il l’avantage de rendre la pizza légère et appétissante. Avec sa douceur gustative, la mozzarella élève le goût des autres ingrédients.
Les pizzas portent elles des noms italiens de type Vesuvio, Margherita, Pepperoni ? Ce qui devrait être une évidence étant donné qu’il est question de la gastronomie italienne. En italien, les noms des ingrédients constituent un bon signe, tandis qu’il faut se douter s’ils sont dans la langue du pays.
Les ingrédients sont-ils nobles de type jambon de Parme, saucisse d’Ombrie ou poivron ? Ces ingrédients composent souvent les meilleures pizzas. Les ingrédients comme le reblochon ou la viande hachée sonnent relativement faux à l’oreille d’un pizzaiolo italien. Pareil pour les boissons. C’est un bon signe si vous trouvez des noms comme Nastro Azzuro et Peroni sur la liste des bières ? Côté vin, le Volpolicella et le chianti sont un gage d’authenticité.

Ces conseils sont d’une grande utilisé pour les personnes qui souhaitent rompre avec leurs habitudes et veulent retrouver le vrai goût de pizza. Ils épargnent également aux voyageurs de se fier aveuglement au guide qu’ils ont dans leur poche lors de la recherche d’une bonne pizzeria.