La meilleure pizza du monde est Australienne !

Le 24/06/2014 à 07h27 - Actualités pizza

L’Italie est le berceau de la pizza. Mais y trouve-t-on le meilleur pizzaiolo du monde ? Ce qui est sûr c’est que le pays regorge d’excellentes pizzérias ainsi que de prestigieuses écoles de pizzaiolos accueillant des élèves venus d’un peu partout dans le monde. Malgré tout, c’est l’Australie qui abrite cette année la meilleure pizzéria du monde, tenue par le meilleur pizzaiolo du monde. Il s’appelle Johnny Di Francesco et sa pizzéria se trouve à Melbourne.

Johnny Di Francesco et sa recette : meilleur pizzaiolo et meilleure pizza au monde
Johnny Di Francesco est le propriétaire du restaurant 400 Gradi implanté à Brunswick en banlieue de Melbourne. Et cette année, il a toutes les raisons d’être heureux. Consécration ultime pour un pizzaiolo, Johnny Di Francesco est désormais le champion du monde de la pizza et à ce titre, il s’est vu remettre le prix Specialita Traditionale Garantita.
Autrement dit, en matière de pizza, il maîtrise mieux que quiconque les spécialités traditionnelles italiennes. L’Australien a eu droit à ce sacre suite au verdict d’un jury composé de spécialistes de la pizza. Ils se sont réunis au Parma Exhibition Center du 7 au 9 avril 2014 à Parmes à l’occasion des Championnats du Monde de la Pizza. Au moins 600 pizzaïolos, issus de 35 pays différents, se sont inscrits à ce concours.
Meilleur pizza monde

Un conservateur dans l’âme
Depuis cette victoire, mais également avec un peu de publicité, le restaurant de Johnny Di Francesco est devenu le lieu de ralliement préféré des Melburnians à l’heure du diner. Di Francesco a d’ailleurs déclaré à CNN que cette forte affluence soudaine est impressionnante pour lui. Le pizzaiolo a également indiqué à la chaîne américaine qu’il prépare des pizzas depuis l’âge de 12 ans et qu’il se définit comme un vrai conservateur (ou traditionaliste) dans ce domaine culinaire.

Une formation de pointe
Sa passion, ses talents et son savoir-faire inné en matière de pizza n’ont pas suffi à Johnny Di Francesco. Le restaurateur s’est en plus perfectionné à Naples, en s’inscrivant aux cours donnés par l’Associazione Verace Pizza Napoletana. À ce sujet, il confie que ce fut un grand honneur pour lui d’avoir été accepté dans une association qui s’efforce de faire perpétuer les techniques traditionnelles de réalisation des pizzas à Naples. Ainsi, les membres peuvent continuer à appliquer des méthodes vieilles de plusieurs centaines d’années, garantissant des pizzas typiques et authentiques. 

Une pizza margherita, à l’origine de cette consécration mondiale
Durant la compétition, Johnny Di Francesco ne s’est pas démarqué par une recette élaborée, faite d’ingrédients originaux et rigoureusement sélectionnés. Non, il a présenté au jury une pizza margherita ! Derrière sa simplicité, cette pizza populaire, grand classique des pizzérias, est en effet très difficile à réussir. Le champion australien en donne la raison. Sur de nombreuses compositions, on peut titiller les papilles grâce à un nombre illimité d’ingrédients. Pour une margherita, il faut séduire les palais avec un nombre restreint de garnitures. D’ailleurs, c’est dans cet esprit de restriction que le championnat a inscrit ses règles en matière de margherita. Les candidats ont eu le droit d’utiliser uniquement des tomates pelées, des variétés précises de mozzarella, de l’ail, de l’huile d'olive, du sel et des feuilles de basilic frais.