La pizza Vesuvio

Le 07/08/2013 à 08h00 - Recettes de pizza

Bien moins connu en France, la pizza Vesuvio est pourtant une star en Italie. Il s’agit d’une variante fantaisiste de la calzone.

Origine
Le vesuvio est l’œuvre d’Antonino Esposito, pizzaiolo italien qui officie depuis 1986. Il est connu pour ses créations complexes grâce auxquelles la pizza s’octroie un statut à part entière dans l’art. En hissant à un tel niveau ce plat emblématique de l’Italie, il contribue à en redorer blason. La pizza en effet, victime de sa popularité, commençait à devenir synonyme de malbouffe.
La calzone et le vesuvio sont tous deux des pizzas soufflées. Cependant, si la calzone est un chausson à l’allure d’une demi-lune, le vesuvio consiste à assembler deux pâtes à pizza, chacune formant un disque, afin de créer une poche. Avant de joindre les deux disques, le pizzaiolo nappe de sauce et garnit celui qui fait office de base. C’est seulement après qu’il pose le deuxième disque en guise de couvercle.
Il existe une autre variante du vesuvio qui consiste à reprendre en partie le principe du calzone. Le principe est partiellement calqué puisque le chausson, au lieu d’être totalement refermé, l’est seulement à sa moitié. On a alors un effet de trop-plein, comme si la garniture déborde à l’extérieur. Cette technique donne l’image d’une coulée de lave qui se produit suite à une éruption volcanique. Le vesuvio tire en effet son nom de l’un des trois volcans italiens les plus célèbres : le Mont Vésuve, surplombant la baie de Naples. Et Naples est la ville où la pizza a pris son essor grâce au savoir-faire et à la créativité des pizzaiolos qui y officiaient !
Pizza vesuvio

Crédit photo : Napolipizzaolean.com

Les ingrédients
Il n’y a pas de liste d’ingrédients précise pour la pâte. Optez pour la liste que voici : eau, farine, farine de blé biologique khorasan, levure, sel, saindoux, sucre, huile d’olive extra-vierge. En revanche, la farce est assez spécifique : sauce tomate, huile d’olive vierge, rondelles de tomates pelées, mozzarella, ricotta, jambon, salami, œufs, basilic.

La recette
Mélangez l’eau, les deux types de farine et la levure, puis pétrissez. Ajoutez le saindoux, le sucre et l’huile d’olive puis continuez à pétrir jusqu’à l’obtention d’une pâte bien souple et homogène avec laquelle vous formez une boule. Enveloppez-la dans un linge humide et laissez lever pendant deux heures. Après que ce temps de pause se soit écoulé, fractionnez la boule et laissez de nouveau reposer les différentes portions obtenues dans un endroit tiède pendant une heure. Au bout de ce temps, prenez une des portions et étalez-la à la main de façon à obtenir un disque. Veillez à ce que les bords soient plus épais que l’intérieur.
Nappez la pâte de sauce tomate.
Pour disposer la garniture, divisez la surface de la pâte en deux parties égales.
Sur l’une des moitiés, éparpillez les tomates, les morceaux de mozzarella et le basilic.
Sur l’autre moitié, répandez la ricotta, le jambon, le salami et les œufs.
Pliez au trois quarts en laissant à découvert une partie de la pâte nappée de tomates, mozzarella et basilic.
Glissez au four et servez sitôt cuit.